Cristina Garabetanu

Cristina Garabetanu  ·  Roumanie · Rumania

web site: www.garabetanu.com

Labyrinthe de silence
Quand s’élève divinement quelque symphonie, les événements parlent d’eux-mêmes et tous les mots s’absorbent dans le calme.

Le silence est ma réponse. Je suis muette. Pleins d’émotion, mes yeux parlent de biens des choses, au-delà de toute description. Tant d’images se pressaient sur la rétine, qu’elles en sont venues à former tout un labyrinthe de contes parlant de la vie même. Au-dedans et au-dehors, la vérité et la dissimulation, le naturel et le transformé. Chaque œil perçoit une image différente, en les superposant comme une illusion d’optique, l’on peut voir la carte guidant d’un chant à un autre. L’harmonie chaotique de l’Univers se reflète dans chaque être humain telle une voix intérieure dictant son langage sur le fond d’un complet silence. Telle l’illumination d’une paix intérieure.
Cette Terre se compose de plusieurs perspectives prenant leur origine dans une multiplicité d’arrière-plans. Comme nous avons deux yeux, notre vision finale résulte de l’union de deux perspectives qui nous donne la possibilité de ressentir et d’interpréter le monde. En ce qui concerne le labyrinthe, on peut l’aborder de deux manières: par le conte ou la réalité, chaque manière complétant l’autre pour résulter en une parfaite et inséparable harmonie.

·   

LABYRINTH OF SILENCE
When there are symphonies of divine music, events talk about themselves and all the words are absolved by stillness

Silence is my answer. I am mute. Emotional, my eyes spoke about so many things beyond description. Many images were so present on the retina that they formed a whole labyrinth of tales that spoke about life itself. Inside and outside, truth and hiding, natural and transformed. Every eye has a different image and by superposing them like an optical illusion, the map between two songs can be seen. The chaotic harmony in the Universe is reflected inside every human as our own inner voice dictates its language with the background of complete silence. Like the enlightenment of inner peace.
There are many backgrounds that complete this Earth with several perspectives. If we have two eyes, there are two different perspectives united by overlying the image, resulting a single compact visualization that gives the possibility to notice and interpret it. With the prospect of the labyrinth, the penetration can be done also in two ways: the story and reality. They complete each other impenetrably, resulting in a perfect, undivided harmony.

Advertisements